« La Francophonie, c’est un vaste pays, sans frontières.
C’est celui de la langue française.
C’est le pays de l’intérieur.
C’est le pays invisible, spirituel, mental, moral qui est en chacun de vous. »

Gilles Vigneault

Le Monde francophone recouvre l’ensemble des pays et territoires où l’on peut vivre en français.
Langue de l’administration, des affaires et des médias en tous genres, seule ou avec une autre langue locale « partenaire ».

54 membres de plein droit

  • Albanie
  • Andorre
  • Arménie
  • Belgique
  • Bénin
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Cabo Verde
  • Cambodge
  • Cameroun
  • Canada
  • Canada/Nouveau-Brunswick
  • Canada/Québec
  • Centrafrique
  • Comores
  • Congo
  • Congo (RD)
  • Côte d’Ivoire
  • Djibouti
  • Dominique
  • Egypte
  • ERY de Macédoine
  • France
  • Gabon
  • Grèce
  • Guinée
  • Guinée-Bissau
  • Guinée équatoriale
  • Haïti
  • Laos
  • Liban
  • Luxembourg
  • Madagascar
  • Mali
  • Maroc
  • Maurice
  • Mauritanie
  • Moldavie
  • Monaco
  • Niger
  • Roumanie
  • Rwanda
  • Sainte-Lucie
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Sénégal
  • Seychelles
  • Suisse
  • Tchad
  • Togo
  • Tunisie
  • Vanuatu
  • Vietnam
  • Wallonie-Bruxelles (Fédération)

7 membres associés

  • Chypre
  • Ghana
  • Emirats arabes unis
  • Kosovo
  • France /Nouvelle Calédonie
  • Qatar
  • Serbie

27 observateurs

  • Argentine
  • Autriche
  • Bosnie-Herzégovine
  • Canada/Ontario
  • Corée du Sud
  • Costa Rica
  • Croatie
  • Dominicaine (République)
  • Estonie
  • Gambie
  • Géorgie
  • Hongrie
  • Irlande
  • Lettonie
  • Lituanie
  • Louisiane
  • Malte
  • Mexique
  • Monténégro
  • Mozambie
  • Pologne
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Tchèque (République)
  • Thaïlande
  • Ukraine
  • Uruguay
  • 1974

    Inauguration du premier festival international de la jeunesse francophone

  • 1973

    Conférence des Ministres francophones de la coopération à Bamako

  • 1972

    Inauguration de l’Ecole Internationale de Bordeaux (EIB). L’EIB fut presque deux décennies, le principal centre de documentation de la francophonie en matière de coopération des pays francophones. Elle organisa des milliers de séminaires, de colloques et de stages à destination de la francosphère. Cette structure forma plusieurs générations d’administrateurs francophones

  • 1971

    1ère conférence francophone « des Ministres de la Fonction Publiques » à Lomé (Togo)

Léopold Sédar Senghor

Ancien Président du Sénégal

Né le 9 octobre 1906
Mort le 20 décembre 2001

Habib Bourguiba

Ancien Président de la République Tunisienne

Né le 3 août 1903
Mort le 6 avril 2000

1970

« Dans les décombres du colonialisme, nous avons trouvé cet outil merveilleux, la langue française », aimait à répéter le poète Léopold Sédar Senghor, ancien président du Sénégal.

Une formule qui reflète la philosophie des pères fondateurs de la Francophonie institutionnelle – Senghor et ses homologues tunisien, Habib Bourguiba et nigérien, Hamani Diori, ainsi que le Prince Norodom Sihanouk du Cambodge – et qui consiste à mettre à profit le français au service de la solidarité, du développement et du rapprochement des peuples par le dialogue permanent des civilisations.

C’est là tout l’objet de la signature à Niamey, le 20 mars 1970, par les représentants de 21 Etats et gouvernements, de la Convention portant création de l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT). Nouvelle organisation intergouvernementale fondée autour du partage d’une langue commune, le français, chargée de promouvoir et de diffuser les cultures de ses membres et d’intensifier la coopération culturelle et technique entre eux. Le projet francophone a sans cesse évolué depuis la création de l’ACCT devenue, en 1998 l’Agence Intergouvernementale de la Francophonie et, en 2005, l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Hamani Diori

Enseignant et Homme d'État nigérien

Né le 6 juin 1916
Mort le 23 avril 1989

Norodom Sihanouk

Ancien Monarque du Cambodge

Né le 31 octobre 1922
Mort le 15 octobre 2012

  • 1969

    Création de la Conférence des Ministres de la jeunesse et des sports des pays francophones.

  • 1967

    Constitution de l’association internationale des parlementaires de la langue française

  • 1961

    Création de l’association des universités partiellement ou entièrement de la langue française.

  • 1960

    Création de la conférence des Ministres de l’éducation francophones

  • 1955

    Création des radios publiques de la langue française (CRPLF)

  • 1950

    Naissance de l’Union Internationale des journalistes et de la
    presse française

  • 1926

    Naissance de la première association française francophone ; association des écrivains se la langue française (ADELF)

  • 1880

    Invention du terme francophonie par le français Onésime Reclus (1837 – 1916)